Bienvenue !

La Cohue porte un toast aux soignants

Prévu pour le mois de juin, notre projet À table, c’est La Fête ! a pris un tout autre éclairage dans le contexte du confinement. Le Toast pour le Nouvel An de Gioacchino Rossini, écrit pour célébrer l’heureux temps à venir par un compositeur amoureux du bien vivre dans notre pays, nous renvoie à un avenir souriant auquel nous aspirons tout particulièrement cette année.

Porter un toast, c’est aussi boire à la santé de nos proches, de ceux qui nous sont chers, et, tout particulièrement en ce moment, ceux qui mettent leur vie en péril pour prendre soin des nôtres, les soignants.

Que Rossini, mais surtout Émilien Pacini, l’auteur du texte, nous pardonnent d’avoir changé quelques paroles pour nous adapter aux besoins de la cause…

« En ce jour si doux, tous au rendez-vous, soignants, soyez fêtés par nous !
Des plaisirs, des chansons, des cadeaux, des bonbons, accourez, joignez nos chansons.
L’amitié, le tendre amour, tour à tour, fêteront de nos beaux jours le retour, aux repas joyeux, jeunes cœurs, vins vieux, n’est-ce pas le bonheur des cieux ?
Compagnons, à longs traits, buvons, compagnons, épuisons les flacons, trinquons ! »


Nous ne pouvons toujours pas nous retrouver pour répéter, mais la Cohue continue tous les lundis soir sur ZOOM :

  • 20h15 – 20h40 : travail vocal,
  • 20h40 – 21h : outils d’aide au déchiffrage mélodique,
  • 21h10 – 21h30 : repères polyphoniques pour le déchiffrage.